ARCHIVES MENSUELLES: février 2017

Femme jusqu’au bout des mots

Aujourd’hui, partage d’un magnifique texte de Claudine qui, invitée à écrire sur son identité de femme, a écrit « en couchant l’inspiration comme elle venait, sans chercher à bien faire, juste ce qui me traversait l’esprit »…
Magnifique exemple d’écriture intuitive… <3
« Femme jusqu’au bout des mots
Oui, mais alors quels mots?
Dire en quelques mots
Sans qu’ils soient trop sots?
Alors qu’il est déjà trop tôt
Faut-il penser des mots?
Ou bien panser nos maux?
Je n’en pipe pas mot
Face à ce flot de mots
Ou bien, est-ce un gros mot?
Alors qu’il ne le faut
J’en … Lire la suite

Quand les mots ne veulent plus sortir…

Parfois, les mots ne veulent plus sortir, refusant de franchir la barrière devenue trop prégnante de notre conscient, de nos peurs, de nos émotions. Alors, les images, les photos viennent à notre secours. Elles parlent à notre place, disent ce que nous ne pouvons écrire, font remonter à la surface des souvenirs enfouis…… Lire la suite

Les chaussons

Depuis plusieurs jours, trône sur le trottoir une paire de chaussons. A leur bord aplati et au modèle, ils ont appartenu à un homme d’un certain âge… Du même propriétaire apparemment, des paires de lunettes de vue avec leurs étuis, des papiers, de vieux porte-manteaux en bois… Sur l’un d’eux, des initiales: E.B… Qui pouvait bien être ce monsieur E.B.? Edouard? Edgard? Emile? Ernest? Et pourquoi pas Epicure? Ou Engel? Il y a quelque chose d’indécent à voir ainsi jetés dans la rue les affaires les plus intimes d’une personne… Et aussi quelque chose de très touchant… Ces jours, je … Lire la suite

La petite idée qui voulait grandir…

Un jour, une idée germa dans la tête d’un humain. Ce n’était pas une idée comme les autres. Petite et grande à la fois. Petite parce qu’elle venait juste de naitre et grande parce qu’elle visait les sommets. Elle était toute intimidée de se retrouver là et n’avait qu’une peur: être jetée avant même d’avoir pu s’exprimer. Elle arrivait de nulle part et semblait avoir choisi cette tête par hasard. Et pourtant… Que cette tête était encombrée! Il semblait n’y avoir de place pour rien d’autre que pour les tracasseries du quotidien, les peurs, les pensées éternellement ressassées. Notre petite Lire la suite

« Lipuce, La luciole et le géant d’argile »

« La luciole n’avait pas bougé. Elle observait, à la fois compatissante et amusée, le désarroi de l’enfant. Difficile de sortir d’une prison, même dorée, quand on y a été si longtemps enfermé…
– Tu as le choix. Toi seul peut choisir d’ouvrir ou non cette porte. De quoi as-tu peur ?
– Je ne sais pas ce que je vais trouver dehors. Ici, je suis seul, c’est vrai, mais je connais chaque centimètre carré de cet endroit. Personne ne me donne d’amour, mais personne ne me fait de mal non plus. Je ne risque rien.
– Tu crois vraiment
Lire la suite

Les vieilles âmes du monde

Ce matin là, les vieilles âmes du monde s’étaient réunies au-dessus de l’abbaye de Saint-Michel de Cuxa pour travailler à la paix dans le monde. L’heure était grave. Le communautarisme, le rejet, l’exclusion, le racisme, l’incompréhension interculturelle se répandaient partout comme une trainée de poudre qui, à peine allumée, allait tout faire exploser… Il fallait agir vite. Les vielles âmes avaient formé un nuage au dessus des bâtiments ancestraux, espérant ainsi ainsi attirer l’attention des êtres incarnés qui ne manquaient pas de passer à proximité à longueur de journée. Mais rien ne semblait devoir les alerter. Emportés par le Lire la suite

La femme et son ombre…

Elle disait à son ombre: « Mais pourquoi es-tu si grande et moi si petite? » Et son ombre lui adressait toujours la même et lancinante réponse: « Je ne suis que la projection de toi, de ton être tout entier. Tu te vois petite, mais tu te trompes. Si je suis si grande, c’est que tu es grande. Tu n’en a pas encore la perception, c’est tout. » Les mots, quand on les empreint de lumière, enrichissent et subliment tout ce qu’ils touchent…

Lire la suite

La Lune et la mer

La lune se sentait seule. Comme souvent quand elle allait atteindre sa pleine dimension, les nuages avaient déserté le ciel. Il y avait bien les étoiles, mais elles se suffisaient à elles-mêmes et n’avaient pas vraiment envie de fraterniser avec qui que ce soit. Et elles semblaient si lointaines…. La lune soupira. Mais même son soupir se perdit dans l’espace. Sans personne pour le recueillir.

Une étoile, touchée par sa tristesse, lui glissa soudain: « Pourquoi limites-tu ton champs de vision? Il y a bien d’autres horizons à découvrir si tu tournes sur toi-mêmes et si tu envisages d’autres angles Lire la suite

La barque et la nature

Il avait posé sa barque près de l’eau, prête à partir. Puis les jours avaient passé. Ses rêves de voyage avaient peu à peu laissé place à la confortable et rassurante monotonie du quotidien. Sa barque avait attendu, espéré qu’il se réveillerait et qu’elle pourrait l’emmener vers des contrées lointaines et inconnues. De son côté, la nature avait compris depuis longtemps que rien ne bougerait. Et que jour après jour, elle pourrait réinvestir l’espace volé par cet homme et sa barque, avalant du même coup rêves inassouvis et espoirs d’ailleurs…Lire la suite

La vieille dame et les marrons

Marché de Noël, au Barcarès. La foule se presse à la seule entrée, filtrée, de ce rendez-vous de fête. Un quart d’heure d’attente plus tard, nous voilà dans l’antre des marchands de rêve. Mon rêve? Manger des marrons chauds enveloppés dans du papier journal, ce que je ne tarde pas à trouver.

« Souvent, ça rappelle des souvenirs », me lance, complice, le jeune de service. Oui, le souvenir des marrons qui brulent et réchauffent les mains en même temps. Mes enfants en extase devant de belles et gigantesques barbes à baba rose bonbon, je m’installe un peu à Lire la suite

L’amour inconditionnel

« Aux enfants, il faut laisser un bel héritage de conscience plutôt que d’or », a dit Platon. En léguant des biens matériels à vos descendants, vous prenez le risque de de les voir s’entre déchirer et de faire éclater votre famille. En leur transmettant votre histoire, vous leur faites le plus cadeau qui soit: l’amour inconditionnel.Lire la suite

Bienvenue sur L’AccompagnaCoeur

« Qui se souviendra ?

De ceux qui ont une histoire… »

 

Oui, qui se souviendra de vous, de votre histoire, de ce qui a fait de vous ce que vous êtes ? Qui transmettra vos précieux souvenirs sinon vous-même ? 

Je vous propose de vous accompagner dans cette démarche et d’écrire le livre de votre vie et/ou des événements qui l’ont jalonnée, un livre que vous pourrez ensuite léguer, si vous le désirez, en partage à vos proches.

Ce que vous avez vécu est important. Pour vous. Pour votre famille. Pour toutes celles et ceux que vous aimez.Lire la suite