ARCHIVES MENSUELLES: août 2018

Le billet


Lili était en train d’étudier la carte que venait de lui déposer le restaurateur quand soudain, le vent déposa près de ses couverts un bout de papier. Elle était seule à avoir osé braver ce fameux vent pour s’installer en terrasse et avait dû plusieurs fois rattraper au vol son verre à vin vide pour ne pas qu’il se fracasse par terre. Curieusement, le papier semblait insensible aux coups de vent comme si ce dernier, conscient d’avoir rempli sa mission, l’épargnait. Cela ne manqua pas d’intriguer Lili dont le premier réflexe avait pourtant été de le saisir et de le
Lire la suite

Deviens lion


Le lion est là, au coin d’une rue. La tête figée dans le bronze, le corps enfoui dans le mur. Les hommes l’ont affublé d’un robinet en guise de bouche et l’ont condamné à regarder ce qui se passe sous ses yeux, sans pouvoir bouger. Enfin, c’est ce qu’ils ont cru faire… Quand ils le voient, les enfants appuient sur le robinet rien que pour voir sortir l’eau de sa bouche. Un homme tente soudain de le prendre en photo quand il se met à cracher. Mais lui joue au mutin. Cette bouche, ce n’est pas la sienne. L’image qu’on
Lire la suite

Le journal


7h, un matin d’été, sur la plage ensoleillée… Ce pourrait être le titre d’une chanson… Après des jours et des nuits de canicule, l’air s’est enfin rafraîchi. Un homme, avec une serviette de bain autour du cou pour seul bagage, se dirige vers la mer d’huile, suivi de près par une femme qui, visiblement partage le même désir de baignade. Un couple et un enfant en bas âge leur emboîtent le pas. Sur le front de mer, les commerçants estivaux s’activent à installer leurs stands de robes d’été, paréos, claquettes et autres savons parfumés. La station balnéaire se réveille doucement.
Lire la suite


Il fait chaud, très chaud même depuis quelques jours. Et chacun recherche un peu de fraîCoeur… A Carcassonne, un camion, n’écoutant que son moCoeur, s’est transformé en distribuCoeur de parapluies multicolores non pas pour jouer les perturbaCoeurs, mais plutôt les unificaCoeurs. Spectacle enchanCoeur d’un ciel devenu accroche-coeur. Et d’un camion dont tout le monde moquait la lourCoeur, et qui, plutôt que de se laisser gagner par la ranCoeur, n’écouta que son grand Coeur pour illuminer celui des visiCoeurs du jour. Qui, pourtant, perçut le geste salvaCoeur de ce transmeCoeur de bonCoeur? Seuls quelques spectaCoeurs sans doute, mais qu’importe. Ce camion
Lire la suite