Amour et attachement…


Soudain, deux chiens qui courent sur la plage encore déserte en ces premières heures de 2018. Je viens de sortir de l’eau et la tramontane fouette mon corps engourdi par l’eau glacée. Je reste pourtant immobile à regarder ces deux chiens courir parce que leur course ne me parait pas habituelle. Ils sont lancés à pleine allure vers l’autre bout de la plage et surtout, ils semblent scellés l’un à l’autre, tellement scellés que la chute de l’un entraîne la chute de l’autre. A les regarder plus attentivement, je m’aperçois qu’ils sont attachés l’un à l’autre! Le spectacle est d’autant plus étonnant qu’il n’y a pas trace de maître… Je les observe un long moment. Tant qu’ils vont tous les deux dans la même direction, au même rythme, tout se passe bien. Si l’un d’eux a le malheur de ralentir ou d’obliquer, ils tombent tous les deux. Il en est de même quand on confond amour et attachement. Le premier laisse libre et fait grandir, le second entrave et conduit les deux partenaires à leur perte. Si je ne devais émettre qu’un vœu pour cette année 2018, c’est de me garder de l’attachement fabulateur et destructeur au profit de l’Amour réciproque et inconditionnel. Douce année 2018 à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *