Et si la vie, ce n’était que ça…


Et si la vie, ce n’était que ça… Un soleil qui, invariablement, sort de l’horizon chaque matin. Parfois jaune, parfois orange, parfois rouge. Quelquefois masqué par les nuages, quelquefois si étincelant que ni l’œil, ni l’objectif d’un appareil ne peuvent en capter ni en rendre la lumière.
Et si la vie, ce n’était que ça… S’assoir sur un bout de plage et regarder le jour commencer en se disant que le meilleur nous attend,
Et si la vie, ce n’était que ça… Se poser un instant et contempler la fleur perlée de rosée, l’oiseau en train de construire son nid, l’escargot se lancer dans un hypothétique voyage, la beauté de cette nature que rien ni personne ne peut arrêter.
Et si la vie, ce n’était que ça… S’allonger sur l’herbe mouillée et écouter chaque goutte de pluie venir caresser son visage sans se soucier de l’humidité, des conventions, de l’après.
Et si la vie, ce n’était que ça… Choisir l’essentiel au détriment du superficiel, prendre le temps d’écouter les personnes que l’on aime, leur dire chaque jour combien on les aime.
Et si la vie ce n’était que ça… L’art de conjuguer au présent le verbe aimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *