La barque et la nature

Il avait posé sa barque près de l’eau, prête à partir. Puis les jours avaient passé. Ses rêves de voyage avaient peu à peu laissé place à la confortable et rassurante monotonie du quotidien. Sa barque avait attendu, espéré qu’il se réveillerait et qu’elle pourrait l’emmener vers des contrées lointaines et inconnues. De son côté, la nature avait compris depuis longtemps que rien ne bougerait. Et que jour après jour, elle pourrait réinvestir l’espace volé par cet homme et sa barque, avalant du même coup rêves inassouvis et espoirs d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *