La Lune et la mer

La lune se sentait seule. Comme souvent quand elle allait atteindre sa pleine dimension, les nuages avaient déserté le ciel. Il y avait bien les étoiles, mais elles se suffisaient à elles-mêmes et n’avaient pas vraiment envie de fraterniser avec qui que ce soit. Et elles semblaient si lointaines…. La lune soupira. Mais même son soupir se perdit dans l’espace. Sans personne pour le recueillir.

Une étoile, touchée par sa tristesse, lui glissa soudain: « Pourquoi limites-tu ton champs de vision? Il y a bien d’autres horizons à découvrir si tu tournes sur toi-mêmes et si tu envisages d’autres angles de vision que ceux que tu utilises habituellement. Pourquoi te limites-tu ainsi? » Interpellée par cette intervention inattendue, la lune regarda au-dessus d’elle. Effectivement, elle n’était pas seule. D’autres planètes vibraient de mille feux, mais elle ne pouvait les rejoindre.

Elle se mit alors à observer ce qui se passait en bas, sur la Terre. Et elle vit la mer. En fait, elle la regarda vraiment. Comme elle ne l’avait jamais fait auparavant. Et elle vit son image se refléter. Pourtant elle avait toujours pensé qu’elles n’étaient pas faites pour se rencontrer toutes les deux. La mer si immense, elle si loin dans l’espace… Pourtant, ce soir, elle avait envie de lui parler, de la toucher.

Alors, sans plus réfléchir, elle plongea. Et se retrouva à la surface de l’eau. D’abord surprise et impressionnée par l’éclat de cet astre venu d’ailleurs, la mer se mit à observer la visiteuse comme on le ferait d’une apparition surnaturelle. Après quelques minutes d’observation, elle comprit qu’elle ne risquait rien, que cette lumière qui illuminait tout sur son passage, n’allait pas lui faire perdre sa quintessence. Alors, elle envoya les vagues jouer avec elle. Et toute la nuit durant, les étoiles purent admirer ce spectacle étonnant de la lune jouant avec la mer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *