Là où le vent s’arrête…


Ce pourrait être un titre de film ou le début d’une histoire… Ou simplement des mots posés les uns à la suite des autres, sans ordre réfléchi, ni intention particulière. Des mots sortis de nulle part qui se posent, soudain, transformant la vibration du moment en douceur… Des mots qui ont choisi de venir là, à ce moment précis, de s’associer pour dégager des harmoniques subtiles, difficilement perceptibles au premier abord, mais pourtant prégnantes… Là où s’arrête le vent commence peut-être l’aventure… Mais ces mots-là ne sont pas encore sortis de leur silence. Ils attendent le moment opportun pour former une nouvelle sarabande, de nouvelles mélodies, une sérénade qui sait… » Christine Allix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *