Le chaton


Un chaton sous un volet caché
Rêvait d’aventure
Une patte sur le rebord posée
Il s’apprêtait à sauter
Quand soudain une main de nulle part sortie
Dans la réalité le ramena
Son rêve de liberté en une seconde avorté
Dans la pénombre il retourna
Protectrice la main avait cru bien faire
Sans comprendre que les chatons il faut laisser aller
Sortir de l’ombre pour découvrir la lumière
Quitte parfois à les laisser braver le danger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *