Les pétales de rose


Blancs, roses, rouges, ils se sont glissés au pied des rochers et dans leurs interstices. Ces pétales de rose semblent venir de nulle part. Touche de couleur et de douceur improbable en ce lieu, la digue de Canet Plage, et en ce froid matin d’hiver. Tapis coloré que le vent aurait déposé là par l’un de ces mystères qui font la beauté de vie… Les romantiques y verront la trace tangible d’une belle déclaration d’amour face à la mer, les pragmatiques le simple résultat d’une rose fanée jetée là par quelque inconséquent. Et pour tous ceux qui sauront regarder, la réalité finira par délivrer sa vérité. Ces pétales ne sont pas arrivés là par hasard. Ils proviennent de roses déposées sur une stèle érigée quelques pas plus loin en mémoire des sept occupants d’un avion qui s’est abîmé en mer le 27 novembre 2008. Ce jour-là, un A320 de la compagnie Air New Zealand effectue un vol d’acceptation avant son transfert à l’autre bout du monde. C’est lors de la phase d’approche pour atterrir à l’aéroport de Perpignan qu’il devient incontrôlable et s’abîme en mer, entraînant la mort des sept occupants, cinq Néo-Zélandais et deux Allemands, qui se trouvaient à bord. Des occupants que visiblement, tout le monde n’a pas oubliés.. Comme quoi tout a toujours un sens caché à qui sait regarder et écouter, y compris des pétales de rose épars sur des rochers battus par les vents…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *