Tag Archives: Amour

« Lettre à la femme victime de violences conjugales


Tu t’es épris de lui. Tu as épousé ses blessures. Tu étais toi-même un petit oiseau blessé. Tu as cru qu’en acceptant tout de lui, tu arriverais le sauver. Tu essayais de te sauver toi-même.
Au premier coup qu’il a donné, tu n’as rien compris, mais tu en as soigneusement caché les marques. Tu t’es dit que ce jour-là, ce n’était pas de sa faute. Tu l’avais cherchée cette claque où il avait mis toute sa force. Tu avais sans doute dû faire quelque chose qui justifiait ce geste. Cela t’avait rendue triste, mais tu n’avais rien dit. Tu ne
Lire la suite

Les lettres


Une dame, tout de noir vêtue, sur une scène quasiment nue, dans ce qui fut autrefois la salle de garde du château de Rieux-Minervois et qui, aujourd’hui, accueille concerts et spectacles. Une dame aux cheveux blancs venue accompagner à la viole de gambe la lecture de quelques-unes des lettres que se sont écrites ses grands-parents, Bernard et Magali Collin, d’août 1914 à septembre 1915. A sa droite, assise devant une petite table de bois, Isabelle Gély, raconte le quotidien des épouses et mères privées de leurs époux, de leurs pères, de leurs frères. A sa gauche, parfois assis, parfois debout
Lire la suite

Le miracle de l’amour


Il a subi les foudres du feu, vu ses feuilles se rabougrir sous l’effet de la chaleur, son tronc se dessécher au contact des flammes et pourtant, ce pommier est toujours vivant. Là où il a pris racine, la propriétaire des lieux, qui venait de perdre sa ferme dans un incendie, l’a soigné. Avec amour. Avec désespoir aussi comme si l’existence de cet arbre pouvait à lui seul réparer le drame de sa ferme devenue cendres. Chaque jour, elle est venue lui parler, panser ses plaies, l’arroser. Ils auraient pu mourir chacun de leur côté, accablés par ce coup du
Lire la suite

« L’inaccessible étoile


Quand on est amoureux, on a envie de le crier sur les toits, de le partager, de sauter, de courir, de bondir, de rire… Le cœur ne cesse alors de vouloir sortir de sa cage, il vole, surfe, explose de mille feux. Mais il y a les autres. Ceux dont on faisait partie avant… Ceux qui cherchent sans trouver, ceux qui attendent « l’inaccessible étoile » sans oser l’approcher quand elle passe à proximité… Alors, par respect, on modère cet amour qui explose de partout.
– Donc, c’est possible de rencontrer son âme sœur après 50 ans ?
La question
Lire la suite

« Ma fille


Tu es arrivée dans mon ventre, déjà toute chaude et pleine d’Amour, et sans doute intuitivement tu t’es interrogée sur ce nœud de colères et de blessures qui enserraient alors mes entrailles.
Les battements de nos cœurs à l’unisson eurent raison de mon invalidité, celle de ne pouvoir Aimer ma petite fille.
Avant toi, le Néant lié à la peur et l’incompréhension, et à présent ton regard si beau et si merveilleux de candeur posé sur moi a su balayer mes orages liés aux souvenirs de mon absence maternelle.
Tu es le trésor de ma Vie m’ayant aidé à surmonter
Lire la suite

Le puits de la générosité


C’était un puits comme il en existe tant. Un grand puits en pierre recouvert d’une grille et dont on ne voyait pas le fonds. Il trônait là, dans la cour du château, gardien de la mémoire du lieu. Léa n’osait s’en approcher. Les puits n’invitent guère à la douceur en général. Ils peuplent l’inconscient collectif de mort et d’amours contrariés, parlent d’enfer et de malédiction… Pourquoi celui-ci aurait-il échappé à la règle. Il se dégageait de lui une force un peu oppressante. Mais la curiosité de Léa était toujours plus forte que ses peurs. Elle finit par s’en approcher. Il
Lire la suite

La bulle


C’est une bulle, fragile et délicate comme une perle de pluie. Elle se pose sur les êtres et sur les choses, aspire leur essence, se nourrit de leur histoire pour mieux l’irradier ensuite tout autour d’elle. Elle ne fait pas de bruit, vole ainsi de personne en personne, de lieu en lieu sans jamais se poser la question du temps ou de la raison. Le plus souvent, on ne la voit pas arriver. Elle se fond dans l’environnement qu’elle côtoie, en devient naturellement l’un des éléments. Souvent, l’amour qu’elle met à sa tâche surprend. Parfois, il dérange. Alors, on la
Lire la suite

Les trois I


Aujourd’hui, je vous livre ce texte écrit par Jany, dans le cadre d’un atelier d’écriture et d’un exercice qui consistait à mettre en scène l’introspection, l’intuition et l’inspiration…
« Les trois I
Les trois amis, Introspection, Intuition et Inspiration, sont réunis aujourd’hui dans le jardin de l’un d’entre eux et ont décidé de passer l’après-midi à discuter.
Introspection commence le débat. Il est fasciné par ce qui s’est produit dans sa vie et il aime parler de lui. Qui est-il vraiment ? Toute sa vie lui revient en mémoire dans les moindres détails et il raconte, raconte… Ses enfants, ses
Lire la suite

La relation épistolaire


Elles ne s’étaient jamais rencontrées, mais elles s’écrivaient tous les jours. D’elle, Léa n’avait eu qu’une image furtive. Elle se souvenait d’un regard profond et interrogateur, d’une présence charismatique, d’une prestance fascinante. Elle n’avait pas entendu sa voix, s’était d’ailleurs souvent demandé quel timbre elle pouvait bien avoir. Habituée à se nourrir de son imaginaire, Léa avait noué une relation profonde et inconditionnelle avec cette femme. Comme quelques années auparavant avec un petit hibou attentif et affectueux, elle avait défié les lois de la condition humaine qui imposent de rencontrer physiquement quelqu’un pour l’aimer. Et le miracle s’était produit. Elles
Lire la suite

Le chat qui voulait tant aimer…


« Le chat qui voulait tellement aimer…
Le chat vivait seul depuis si longtemps qu’il ne se rappelait pas avoir été aimé un jour… Peut-être à la naissance, par sa mère, et encore… Ce souvenir remontait à si loin, il avait été si fugace qu’il n’avait eu de cesse de le retrouver tout en ne sachant plus très bien de quoi il s’agissait vraiment. Il avait longtemps erré dans les rues, s’en remettant au hasard pour des rencontres qui lui auraient amené l’amour tant attendu, mais les jours s’étaient succédé sans qu’il se passât quoi que ce soit. Ses amis
Lire la suite

Nombrilisme


Elle ne se rappelle plus depuis combien de temps elle est accrochée à ce mur, mais elle n’en peut plus. On l’a mise là, dans un coin du magasin et elle attend. Elle voit les clients entrer et sortir sans qu’ils lui jettent le moindre regard. Elle voudrait au moins pouvoir entendre son tic-tac qui lui prouverait qu’elle est encore en vie, mais la patronne du magasin n’a même pas eu l’idée de changer ses piles, elle a juste posé un miroir en vis-à-vis. Alors, notre pendule solitaire passe donc son temps à se regarder, à réfléchir sur elle, sur
Lire la suite

Amour et attachement…


Soudain, deux chiens qui courent sur la plage encore déserte en ces premières heures de 2018. Je viens de sortir de l’eau et la tramontane fouette mon corps engourdi par l’eau glacée. Je reste pourtant immobile à regarder ces deux chiens courir parce que leur course ne me parait pas habituelle. Ils sont lancés à pleine allure vers l’autre bout de la plage et surtout, ils semblent scellés l’un à l’autre, tellement scellés que la chute de l’un entraîne la chute de l’autre. A les regarder plus attentivement, je m’aperçois qu’ils sont attachés l’un à l’autre! Le spectacle est d’autant
Lire la suite

Comme des ondes de joie…


Reprise de mes chroniques quotidiennes après une (mini) trêve des confiseurs avec cet extrait d’un article du magazine « Ouvrez votre esprit inexploré », le magazine de l’Inrees, consacré au Dalai lama. « Toutes les 4 secondes, un enfant meurt de faim dans le monde. Comment imaginer qu’à notre petite échelle, nous puissions changer la donne? « Chacune de mes actions, de mes paroles et de mes pensées déposent des empreintes de conscience qui traversent l’espace et le temps, explique le Dalai lama. Mes actes hostiles viennent grossir les vagues de haine destructrice qui agitent l’océan des douleurs du monde.
Lire la suite