Tag Archives: coeur

Le piano


Quand on entre dans la pièce, on ne voit que lui. Un magnifique piano à queue. Puis, une fois assis dans l’un des confortables canapés de la pièce, on l’oublie. Il redevient un meuble comme les autres, témoin silencieux des relations qui se nouent, des confidences qui s’offrent, des rires qui ne manquent jamais de jaillir. Pourtant, ce soir-là n’est pas un soir comme les autres. Marie-Christine, une pianiste de renom, s’est invitée. Dans le vaste salon éclairé de lumière tamisée, une quinzaine de personnes. Certaines ne se connaissent pas, d’autres ont déjà eu l’occasion de se rencontrer. Seul point
Lire la suite


Il fait chaud, très chaud même depuis quelques jours. Et chacun recherche un peu de fraîCoeur… A Carcassonne, un camion, n’écoutant que son moCoeur, s’est transformé en distribuCoeur de parapluies multicolores non pas pour jouer les perturbaCoeurs, mais plutôt les unificaCoeurs. Spectacle enchanCoeur d’un ciel devenu accroche-coeur. Et d’un camion dont tout le monde moquait la lourCoeur, et qui, plutôt que de se laisser gagner par la ranCoeur, n’écouta que son grand Coeur pour illuminer celui des visiCoeurs du jour. Qui, pourtant, perçut le geste salvaCoeur de ce transmeCoeur de bonCoeur? Seuls quelques spectaCoeurs sans doute, mais qu’importe. Ce camion
Lire la suite

« Haut les cœurs !


Il cherchait depuis si longtemps… A cœur perdu même! Comme tout le monde, il avait cru que l’Amour se présenterait à lui comme ça, par hasard, au détour du chemin. Le cœur au ventre, il l’avait attendu. Patiemment, obstinément. Il avait mis du cœur à l’ouvrage, mais sans grand succès. Puis, faisant contre mauvaise fortune bon cœur, il s’était résolu à l’amour sans grand A. Le cœur sur la main, il avait renoncé à cette partie de lui-même qui demandait plus. Etait arrivé ce qui devait arriver. L’amour s’en était allé voir ailleurs et lui avait fendu le cœur. Alors,
Lire la suite

Femme


Cette femme offerte au ciel, que célèbre-t-elle ? Peut-être juste sa féminité (re)trouvée… Peut-être juste sa féminité acceptée… Il est parfois si difficile de comprendre qui l’on est, si difficile de devenir soi… Petite âme qui a choisi un jour le ventre de sa maman biologique, le foyer où elle devra grandir, qui se prépare au monde en se confrontant à ses bruits assourdis. Petite âme qui se matérialise en corps et qui, après un cheminement intérieur connu d’elle-seule, sort de ce cocon protecteur en criant de froid et de peur. Puis vient la vie de ce petit corps fragile,
Lire la suite

La présence


Léa marchait depuis un moment dans cette forêt. Elle avait raté son car et avait décidé de rentrer à pieds. Plutôt que de suivre la route nationale, elle avait opté pour une départementale qui, certes, raccourcissait son trajet, mais qui cheminait entre des arbres bien plus hauts et bien plus imposants qu’elle. La nuit avait fini par tomber, laissant la lune, pleine en ce soir d’automne, éclairer le monde comme bon lui semblait. Et celle-ci prenait un malin plaisir à jouer avec ses nerfs, tantôt se cachant derrière les nuages, tantôt s’infiltrant entre les arbres. Le vent entrainait les quelques
Lire la suite

Les trois « Aime »


La vie n’est pas un long fleuve tranquille. Elle est parsemée d’embûches, de doutes, de descentes aux enfers parfois. Et pourtant, sur ce chemin sinueux et souvent caillouteux, des personnes prennent le temps de vous accompagner, de vous tendre la main quand elles vous sentent prêtes à faire demi-tour, à vous encourager quand vous ne croyez plus en rien et surtout en vous. Des personnes que peut-être vous n’auriez même pas remarquées ou que vous n’auriez pas osé aborder. La vie vaut la peine d’être vécue pour les rencontres qui la jalonnent et lui en donnent toute sa saveur.
Si
Lire la suite

Les amants


Pourquoi écrire ce que d’autres ont si bien traduit avant nous… Jacques Brel était un amoureux des mots avant d’en être un interprète fabuleux. Aujourd’hui, j’avais juste envie de partager avec vous cet hymne à l’amour…
« Ils s’aiment s’aiment en riant
Ils s’aiment s’aiment pour toujours
Ils s’aiment tout au long du jour
Ils s’aiment s’aiment s’aiment tant
Qu’on dirait des anges d’amour
Des anges fous se protégeant
Quand se retrouvent en courant
Les amants
Les amants de coeur
Les amants

Ils s’aiment s’aiment à la folie
S’effeuillant à l’ombre des feux
Se découvrant comme deux fruits
Puis se … Lire la suite

Le sapin qui voulait prendre la poudre d’escampette…


Les sapins sont posés là, à l’entrée du magasin, prisonniers d’un filet de tissu qui les empêchent d’étirer leurs branches. Ils sont posés là et personne ne fait plus attention à eux. Au rythme où vont les choses, ils risquent même de finir à la déchetterie sans avoir pu ni se parer de décorations ni se réchauffer le cœur des rires et des yeux émerveillés des enfants. Tout ce long voyage du Nord pour finir comme ça, quelle misère ! Et on dit que Noël est la plus belle fête qui soit… Nos quatre sapins orphelins d’acquéreurs en sont là
Lire la suite

La vieille dame et les illuminations

Dans quelques jours, Noël sera là. Les services techniques s’activent à mettre en place les illuminations qui transformeront la place en lieu festif. Dans l’un des immeubles qui donnent sur la place, à la fenêtre de l’un des rares appartements habités à l’année, une vieille dame regarde les ouvriers s’affairer. A quoi peut-elle bien penser? Au temps jadis où les fêtes de fin d’année la régalaient de réunions familiales joyeuses et pleines de surprises… A ses enfants qu’elle aimait sentir auprès d’elle et choyer d’amour et de cadeaux… Au sapin et aux guirlandes qu’ils installaient tous ensemble dans un joyeux … Lire la suite

Les photos « volées »

 
On lui disait « Mais protège tes photos, signe-les sinon on va te les voler ». Mais pouvaient-ils lui voler les moments de grâce qui avaient présidé aux prises de vue? Pouvaient-ils ressentir son émotion quand, regardant lesdites photos, elle se projetait là et à minute où elle les avait prises? Pouvaient-ils être fiers d’avoir été au bon moment, au bon endroit, et surtout d’avoir eu la justesse de regard nécessaire? Non, ils pouvaient juste les partager, y compris en se les appropriant. Quel mal pouvait-elle y voir? Les belles choses sont faites pour être partagées. Conclusion: partagez, partagez, partagez
Lire la suite

La litanie du voisin

Une nuit d’hiver où la couette est notre meilleure amie… Soudain, une voix venue de nulle part…
– Puisque tu pars…
– Mais non, je ne pars, pas. Qu’est-ce que tu racontes?
La voix continue…
– Dans ton histoire
Je commence à émerger du pays des rêves…
– Garde en mémoire
Et soudain, je réalise. Je suis en train de parler à mon oreiller. A la limite d’étendre le bras pour le rassurer d’un geste et pour lui dire que non, non, je ne pars pas.
– Notre au revoir.
Là, elle m’agace cette voix! De quel au-revoir parle-t-elle donc?
Lire la suite