Tag Archives: plume

Burn out


Mes mots sont en panne. Ils se sont essoufflés de ma course éperdue. Las d’attendre que je les entende, ils ont stoppé net ma fuite en avant. « Burn out » pronostiquerait tout bon médecin. La course était trop rapide. La fuite trop éperdue. Ils n’arrivaient plus à s’ordonner, à donner du sens là où il n’y avait que l’esprit. Au départ, ils m’ont laissé faire. Fidèles compagnons de mes errances comme de mes inspirations les plus fines. Et soudain, ils ont dit stop. Ils ne voulaient plus être complices de ma cacophonie. Ils ne m’ont pas lâché, ils ne
Lire la suite

Le livre de philosophie (4)


La première page commençait par un extrait de « L’être et le néant », de Jean-Paul Sartre. L’inconnu l’avait écrit en lettres majuscules, comme pour s’imprégner de chaque mot employé par l’auteur. « Ainsi nous apparaît-il qu’aimer est, dans son essence, le projet de se faire aimer. D’où cette nouvelle contradiction et ce nouveau conflit: chacun des amants est entièrement captif de l’autre en tant qu’il veut se faire aimer par lui à l’exclusion de tout autre ; mais en même temps, chacun exige de l’autre un amour qui ne se réduit nullement au « projet d’être-aimé ». Ce qu’il
Lire la suite

Il suffit d’une plume…


Il suffit d’une plume trempée dans la lumière du soleil couchant pour que les mots reprennent leur délicate sarabande. Les nuages deviennent alors personnages, les oiseaux des messagers, le vent un compagnon de voyage, les roseaux des témoins souples et silencieux… Magie de l’imaginaire qui s’inspire de tout, que tout inspire… Le temps n’a plus de consistance. La plume s’anime, colore les feuilles blanches des encres qu’elle rencontre.
A l’encre du soleil, elle écrit comme nulle autre pareille.
A l’encre de tes yeux, elle s’enivre de merveilleux.
A l’encre de la vie, elle raconte l’envie… »
Lire la suite