Tag Archives: Vie

La vieille dame et la mer


Il fait un temps estival en cette fin de septembre. Le soleil est déjà haut dans le ciel et darde ses rayons aussi chauds que lumineux. La plage est pourtant déserte. Enfin, presque. Au beau milieu, tout près de l’eau, une vieille dame se prépare. Voutée par une arthrite déformante, habillée d’un maillot de bain deux pièces sans âge dont la culotte menace à tout moment de glisser de son corps décharné, elle entre dans l’eau à petits pas et avance jusqu’à hauteur de genoux. Puis soudain, elle s’immerge totalement, ressort puis s’immerge de nouveau et fait la planche. Elle
Lire la suite

Le livre de philosophie (suite et fin)


La journée se passa tranquillement. Lili resta concentrée sur son travail et n’eut pas une pensée pour l’inconnu et son cahier. Ce n’est qu’une fois rentrée chez elle qu’elle s’y replongea. Mais seulement après avoir pris le temps de nourrir sa chienne et d’avoir pris une douche. Le cahier n’avait pas fini de livrer ses secrets. Elle reprit la lecture là où elle l’avait arrêtée la veille et tomba sur un nouveau numéro de téléphone. Elle le composa aussitôt et attendit, le cœur battant. Une voix se fit soudain attendre.
– Allo?
– Bonjour Madame. Voilà je vous explique. J’ai
Lire la suite

Le livre de philosophie (3)


La journée se passa. Lili avait oublié les livres de philosophie, les lettres, la BD. Le quotidien l’avait aspirée avec son lot de contraintes, de course contre la montre, de tâches à accomplir dans la seconde. Les heures avaient défilé sans qu’elle s’en fût aperçue. Quand elle se posa enfin en sirotant une citronnade maison, le titre du premier livre trouvé sous le buisson lui traversa l’esprit. « Philosophie contemporaine ». Pour conserver un tel livre dans ses bagages, à fortiori des bagages limités au strict minimum, il fallait avoir un certain sens de l’essentiel. Elle réalisa soudain qu’elle avait
Lire la suite

Et si la vie, ce n’était que ça…


Et si la vie, ce n’était que ça… Un soleil qui, invariablement, sort de l’horizon chaque matin. Parfois jaune, parfois orange, parfois rouge. Quelquefois masqué par les nuages, quelquefois si étincelant que ni l’œil, ni l’objectif d’un appareil ne peuvent en capter ni en rendre la lumière.
Et si la vie, ce n’était que ça… S’assoir sur un bout de plage et regarder le jour commencer en se disant que le meilleur nous attend,
Et si la vie, ce n’était que ça… Se poser un instant et contempler la fleur perlée de rosée, l’oiseau en train de construire son nid,
Lire la suite

Le restau


Un petit restau, dans une ville du Limouxin, sur une place soudain éclairée par deux rayons de soleil quasi miraculeux. Une déco hasardeuse avec des plaques de rue au nom improbable du fait du lieu, un coin VIP qui tient de la cabane du jardin, un comptoir encombré de vaisselle salle non débarrassée. Dans la petite salle de sept tables, cinq clients : un homme en longue conversation avec son ipad et deux couples, l’un qui échange à voix basse en anglais et un autre qui s’est approprié les lieux et se croit seul au monde. L’homme et la femme
Lire la suite

Les trois chats


Ils étaient trois. Trois chats de couleur et de tempérament différents : un blanc tacheté de roux et de noir sauvage comme pas un, un roux tacheté de blanc à l’autorité affichée et un gris tacheté de blanc sage parmi les sages. Ils dormaient paisiblement quand ils avaient soudainement vu débarquer en trombe la visiteuse… Une tornade n’aurait pas fait plus de vent ! Le sauvage était tout de suite monté au créneau.
– Oh non, la revoilà ! Adieu la tranquillité !
L’invitée du jour s’était ruée vers leur maitresse adorée et n’aurait même pas pris le temps de
Lire la suite

Il suffit d’une plume…


Il suffit d’une plume trempée dans la lumière du soleil couchant pour que les mots reprennent leur délicate sarabande. Les nuages deviennent alors personnages, les oiseaux des messagers, le vent un compagnon de voyage, les roseaux des témoins souples et silencieux… Magie de l’imaginaire qui s’inspire de tout, que tout inspire… Le temps n’a plus de consistance. La plume s’anime, colore les feuilles blanches des encres qu’elle rencontre.
A l’encre du soleil, elle écrit comme nulle autre pareille.
A l’encre de tes yeux, elle s’enivre de merveilleux.
A l’encre de la vie, elle raconte l’envie… »
Lire la suite

Les mots des autres


Trop de mots en tête. Trop de mots des autres à écouter, à conserver, à dorloter jusqu’à ce qu’ils se transforment en phrases et en histoires. Et l’impensable. Elle d’habitude si à l’aise à l’écrit, qui ne parvenait plus à se faire comprendre. Pire, qui allait de malentendus en malentendus. A force d’accueillir les mots des autres, elle en avait perdu les siens. Il suffisait qu’elle se mît à écrire en son nom pour que les mots se précipitassent tous en même temps et tel un ouragan, balayassent tout sur leur passage. Les personnes à qui elle les adressait fuyaient
Lire la suite

Le banc


Le banc attendait que quelqu’un voulût bien se poser sur lui. Il attendait. Inlassablement. Mais qui serait venu s’asseoir là regarder les vagues éteintes par la digue ? Qui serait venu contempler les mouettes attraper les poissons piégés par la barrière de pierres ? Un jour, il en eut marre. Il implora la lune et le vent de s’unir. Alors la lune rendit jour la nuit. Le vent rendit mer le sable. Et les quatre se mêlèrent, se fondirent jusqu’à se confondre. Et l’Homme enfin lâcha prise. Parce qu’il n’avait plus plus contrôle. Parce qu’il n’avait d’autre solution que de
Lire la suite

Le trou de serrure


Je m’baladais dans la rue, le cœur ouvert à l’inconnu,
J’avais envie de découvrir tout c’que la vie peut offrir
Et j’suis tombée sur c’petit trou, ce petit trou de serrure
Il suffisait de regarder pour se projeter

Aux Champs-Elysées, aux Champs-Elysées
Au soleil, sous la pluie, à midi ou à minuit
Il y a tout ce que vous voulez aux Champs-Elysées

Je m’suis dit « il est grand temps d’faire des folies le cœur battant
Sans m’demander si c’est sérieux, ou bien injurieux
Alors je m’suis faufilée dans c’p’tit trou et j’ai volé
Et j’ai vibré de mes rêves … Lire la suite

Le vieux monsieur


Il pleut ce matin-là. Un crachin tenace que le vent transforme en petites rafales. Il ne fait pas froid, mais l’humidité s’immisce partout. Tout est gris. Le ciel, les maisons, même le visage de gens qui s’enfoncent dans leurs manteaux pour tenter d’échapper aux gouttes et qui foncent, tête baissée, pressés de se mettre à l’abri. Personne ne regarde personne. Les regards ne fuient pas, ils se limitent à l’objectif du moment : rejoindre la voiture ou la maison qui permettra de ne pas trop se mouiller. Au bout de la rue, une maison. La seule dont les volets soient
Lire la suite

Lettre à l’Inspiration


Où es-tu passée Inspiration ? Tu as toujours été là, fidèle et constante, te faufilant dans une photo, un regard, une situation… Et ce matin, je ne te vois pas. J’ai beau te chercher, tu restes invisible. Du coup, les mots me fuient et quand j’en saisis un, il me regarde avec dédain et arrogance du haut du dictionnaire où je suis allée le chercher. Ce n’est pourtant pas faute de puiser dans mon chapeau d’idées ! Mais les mots que je parviens à extirper du brouillard de ma conscience restent là, inertes et indifférents à mon attente. Alors je
Lire la suite

La complainte des platanes


– Alors, comment ça va, ce matin ?
– Bien, bien. Tu sens les gouttes ? Chouette, il va pleuvoir ! Mes racines commençaient à avoir sérieusement soif !
Comme chaque matin, quand le soleil pointe son nez à l’horizon, les platanes se saluent d’un côté, de l’autre de la route. Le monde est encore endormi et ils peuvent tranquillement échanger. Soudain, une voiture déboule au loin…
– Non mais, t’as vu à quelle vitesse il arrive celui-là ! Mais il se croit où ? Après, il va s’étonner de nous rentrer dedans !
– Et ensuite, ils vont encore
Lire la suite