La lame de fond

Yvon Lescot, le jardinier-poète de Baixas
28 janvier 2021
Annie Lebouleux, énergéticienne et coupeur de feu
3 mars 2021

La lame de fond

Il ne l’avait pas vu venir, cette lame de fond qui allait le précipiter au fond du fond. La vie n’a pas été facile avec lui, mais il avait appris à surfer sur les vagues. Quand les tempêtes le jetaient à l’eau, il remontait aussitôt sur sa planche et il trouvait toujours le moyen d’admirer la beauté environnante. Mais les coups de vent avaient abimé sa planche. Il n’y avait pas pris garde, sûr de sa puissance et de sa capacité à faire front.

Un jour, tout à l’envie de partager la beauté de la vie, il accueillit une surfeuse sur sa planche. Il pensait qu’à deux, ils auraient plus de force pour sortir des creux qui se présenteraient. Il avait sous-estimé la résistance de sa planche. Malmenée, celle-ci avait fini par se briser en deux. Il n’avait pas pour autant lâché la surfeuse. Il en était certain, ils arriveraient non seulement à défier la tempête, mais à la surmonter.

Un jour pourtant, une lame de fond les cueillit tous deux sans crier gare. Il se retrouva propulsé dans les rouleaux, traîné sur les coraux, tourneboulé par le ressac, incapable de se raccrocher à quelque chose. Il n’arrivait pas à rejoindre la surface, étouffait sous les coups de butoir de la mer déchaînée.

Alors, il lâcha prise. Sans planche, comment aurait-il pu s’en sortir ?

Comme si elle avait entendu l’humilité retrouvée de sa victime, la mer se calma et le déposa doucement sur la plage, tout près des deux morceaux de sa planche. Et il comprit.

Il comprit combien était important cette planche qui lui permettait de naviguer dans cette vie en toute tranquillité. Il comprit qu’il devait tout faire désormais pour lui redonner son lustre originel et surtout la préserver de tout ce qui pouvait la fragiliser.

On croit souvent qu’il suffit de surfer sur les vagues pour avoir une vie tranquille. Jusqu’à ce qu’une lame de fond nous submerge et nous fasse revenir à l’essentiel, à nous-mêmes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *