Actualités


A la Une

29 mai 2021

Il est grand Max

Pour respecter son désir d’anonymat, j’appellerai mon héros du jour Max. Avec ses cheveux blancs qui voleraient au vent s’ils n’étaient retenus par un bandeau coloré ou réunis en queue de cheval, Max fait immédiatement penser à la chanson d’Hervé Cristiani, « Il est libre Max ». Plus que libre, Max est surtout grand. Et vous allez comprendre pourquoi à la lecture de son histoire… Avec sa carrure de rugbyman, ses mains de lutteur et sa voix de stentor, Max ne laisse […]
29 août 2019

J’ai compris qu’avec des si

J'ai compris qu'avec des si, tu serais encore là, avec moi, à refaire le monde. J'ai compris qu'avec des si, tout était possible, mais que rien ne se réalisait vraiment. J'ai compris qu'avec des si, je rêvais ma vie, mais que je ne la vivais pas.
29 août 2019

A toi mon fils

Tu es né en plein naufrage et tu as fait en sorte de n’être un poids pour personne. Tu t’es laissé flotter en attendant patiemment que la mer retrouve calme et sérénité. Sans faire de bruit, en te faisant oublier même.
9 mai 2014

 La biographie

Ses mains se joignent, se nouent, se tordent… La vieille dame aux cheveux blancs et au regard clair et doux à qui elles appartiennent, est partie loin, très loin, là où elle pensait ne plus pouvoir aller. Dans un coin de sa mémoire dont elle avait fermé la porte à double tour.
8 mai 2014

La vieille dame et la mer

l fait un temps estival en cette fin de septembre. Le soleil est déjà haut dans le ciel et darde ses rayons aussi chauds que lumineux. La plage est pourtant déserte. Enfin, presque. Au beau milieu, tout près de l’eau, une vieille dame se prépare.
7 mai 2014

Solexme la bataille de Gilles

Devant ce qui ressemble à un atelier de mécanique, une rangée de solex flambant neufs. Et un homme en train de nettoyer un moteur. Rien ne le dit, mais cet homme porte un nom prédestiné.

Suivez mes chroniques sur les réseaux sociaux

13 juin 2021

On a tous quelque chose en nous d’Alphonsine…

Pour préserver son anonymat, je donnerai à mon héroïne du jour le prénom d’emprunt Alphonsine… Ce portrait, je l’ai commencé il y a plusieurs jours déjà, mais je n’arrivais pas à le finir. Normal, cette femme et moi, nous ne nous étions pas vraiment rencontrées… Quand Alphonsine arrive dans la chambre, je perçois d’abord sa rigidité. Une petite femme menue, aux traits du visage sévères, très jolie et très polie au demeurant, mais fermée, en tout cas ce jour-là, et […]
13 juin 2021

Le si beau message du sphinx colibri

Les accidents de la vie ont cette vertu de nous amener à nous interroger sur notre vie, nos parcours de vie, nos différentes expériences, nos fonctionnements, nos zones d’ombres. Durant mon séjour à l’hôpital puis en centre de rééducation, j’ai eu le temps de me pencher sur ma vie, sur ce qui m’a amené là, sur les blessures qu’il me restait à guérir. Durant ce séjour forcé, j’ai rencontré de belles personnes aux parcours de vie extraordinaires qui m’ont appris […]
5 juin 2021

L’infirmière de nuit

Quand on est hospitalisé, les nuits sont des moments pas forcément très faciles à vivre… Heureusement, le personnel soignant dont l’infirmière de nuit veille… Cette nuit-là, la vieille dame fait les cent pas dans la chambre. Elle n’arrive pas à s’endormir. Ni même à rester allongée. Sous l’effet de l’angoisse, son cœur s’emballe. Elle sent ses jambes gonflées, pense au pire et finit par se résoudre à demander de l’aide. Le bouton rouge s’allume. L’infirmière de nuit arrive aussitôt. Elle […]
30 mai 2021

L’angoisse du week-end

Avec la nuit, le week-end est le moment le plus redouté des pensionnaires de centre de rééducation. Pas de kiné, pas d’exercice, pas de visite de médecin, juste le temps à tuer. Et Dieu sait qu’il peut être lent ce temps, enfermés dans un centre sans possibilité d’en sortir ou de recevoir des visites du fait de la covid ! Surtout quand les journées sont seulement rythmées par les prises de médicaments et par les repas. Alors les pensionnaires, comme ces […]
22 mai 2021

Maureen, la résilience personnifiée

Avec ses deux couettes et ses yeux malicieux, Maureen ne passe pas inaperçue au centre de rééducation. Son air dégingandé et son sourire perpétuellement accroché aux lèvres attirent tout de suite. « L’Anglaise », comme l’ont surnommée certains ici, s’intéresse à chacun, prend le temps de s’arrêter et d’échanger quelques mots. Et surtout, elle ne se plaint jamais ! Atteinte de rhumatismes et polyarthrite dégénérative, elle aurait pourtant toutes les raisons de le faire, elle qui accumule les opérations. Mais Maureen est comme […]
20 avril 2021

Franck Giacometti, le fondu d’asperges

Son nom le prédestinait à sculpter la pierre comme l’artiste du même nom. Franck Giacometti a préféré marcher dans les pas de son père et élever des asperges à Cuxac d’Aude.  Rencontre avec un agriculteur passionné et passionnant qui marie avec bonheur amour de la terre et amour de l’humain. Ce matin-là, au marché de Canet-en-Roussillon, personne au stand de vente d’asperges. Un coup d’œil à 360° et un cinquantenaire au pas alerte déboule soudain, un grand sourire aux lèvres. […]
3 mars 2021

Annie Lebouleux, énergéticienne et coupeur de feu

« Quand les gens me demandent si ça marche, que voulez-vous que je leur réponde ? Je ne dis rien. Ni que ça va marcher, ni que je vais les guérir, et encore moins d’arrêter leurs traitements ! Quand on a le don de soulager les autres, on doit garder les pieds sur terre et ne pas se prendre pour Jésus de Nazareth ! Il ne faut jamais oublier que le don qui t’a été donné peut t’être repris si tu l’utilises mal. »
6 février 2021

La lame de fond

Un jour pourtant, une lame de fond les cueillit tous deux sans crier gare....
28 janvier 2021

Yvon Lescot, le jardinier-poète de Baixas

Au fil d’une promenade, une rencontre, une belle rencontre avec Yvon, un viticulteur en retraite de Baixas. A 82 ans, l’homme n’a rien perdu de sa vitalité. Ni de sa verve. Portrait d’un poète qui s’ignore… Des vignes à perte de vue, un soleil qui suit sa courbe ascendante, des ouvriers qui arrachent des ceps avant de les tronçonner et de les mettre dans une remorque. Il fait beau à Baixas en cette fin de février. Presque 20°. On se […]
23 janvier 2021

Et pourtant je t’aimais…

Un matin d’hiver sec et froid, un petit village de campagne encore endormi et, proche de l’église, une vieille cabine téléphonique reconditionnée en bibliothèque participative. Sur les tablettes laissées en l’état, des livres offerts plutôt que jetés à la déchetterie. Des gros, des minces, des grands, des petits, des romans, des manuels d’école, des ouvrages documentaires, des recueils de recettes… Il y en a pour tous les goûts. Et, comme « le hasard est plus malin de nous tous, il a […]