J’ai compris qu’avec des si

A toi mon fils
29 août 2019
« L’accordéoniste Elle arrive, un accordéon en bandoulière, suivie d’un chien q…
2 septembre 2019

J’ai compris qu’avec des si

« J’ai compris qu’avec des si…

J’ai compris qu’avec des si, tu serais encore là, avec moi, à refaire le monde.

J’ai compris qu’avec des si, tout était possible, mais que rien ne se réalisait vraiment.

J’ai compris qu’avec des si, je rêvais ma vie, mais que je ne la vivais pas.

J’ai compris qu’avec des si, je pouvais gommer la réalité, mais que je ne la changeais pas.

J’ai compris qu’avec des si, je croyais avancer mais que je ne faisais que stagner.

J’ai compris qu’avec des si, j’utilisais des verbes d’actions, mais que je les emprisonnais dans des conditionnels sans lendemain.

J’ai compris qu’avec des si, j’aimais avec mon esprit, mais que je n’écoutais pas mon cœur.

J’ai compris que le si n’était qu’une béquille.

Alors, j’ai remplacé le si par un peut-être, puis par un certainement.

J’ai choisi le présent plutôt que le conditionnel.

J’ai remplacé mes trois petits points habituels par un vrai point.

Et les rêves d’hier se sont matérialisés.

L’amour n’a plus été illusion.

Le chemin s’est ouvert.

Je suis devenue moi.

C’est ce que je suis venue te dire ce matin, à toi qui vivra dans mon cœur pour l’éternité, sans avoir besoin de si pour exister. » Christine Allix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *